Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère d'Etat vaudoise Jacqueline de Quattro remettait en liberté le cygne noir "Nelson" d'origine australienne le jeudi 30 juin à Vevey (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Relâché fin juin dans le Léman par la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro, le cygne noir Nelson a été retrouvé mort jeudi matin à Montreux (VD). Des blessures, vraisemblablement d'origine animale, ont été découvertes sur la dépouille, selon les autorités.

"Nelson a été découvert sur le Quai des Fleurs à Montreux jeudi matin par la voirie. Elle a averti la police qui a informé nos services", explique le garde-pêche de Lavaux-Riviera en revenant sur des informations de 20 Minutes.

La dépouille du cygne a été emmenée à l'Institut Galli-Valerio à Lausanne pour autopsie. Des blessures, "qui semblent animales", ont été découvertes. Peut-être un chien ou un renard, juge le responsable.

Baptisé Nelson en référence à Nelson Mandela, ce cygne noir a défrayé la chronique récemment. Après l'avoir fait capturer fin mai, les autorités vaudoises l'ont relâché. La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a procédé elle-même à l'opération devant les médias le 30 juin à Vevey.

Rien d'illégal

Son action lui a cependant attiré les foudres de l'association BirdLife pour qui elle avait agi dans l'illégalité. De plus, c'était un mauvais exemple donné à la population à qui l'on demande précisément de ne pas relâcher dans la nature des espèces exotiques, selon le mouvement.

Jacqueline de Quattro avait rejeté ces critiques. Il n'y avait rien d'illégal et ce cygne noir n'est pas une espèce invasive, avait affirmé la cheffe du Département du territoire et de l'environnement. Le dossier est même remonté jusqu'au Ministère public vaudois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS