Toute l'actu en bref

L'espace maritime français protégé représente désormais "32 % de la totalité du patrimoine marin", selon la ministre française de l'environnement Ségolène Royal (archives).

KEYSTONE/AP/CAROLYN KASTER

(sda-ats)

Le décret créant un parc naturel marin en Martinique est paru dimanche au Journal Officiel. Il porte à dix le nombre total de parcs et d'aires marines protégées.

"Comme tous les parcs naturels marins, ce parc vise trois grands objectifs: la connaissance, la protection et le développement durable d'activités", précise le ministère de l'Environnement dans un communiqué. Le parc abrite "trois écosystèmes majeurs: mangroves, herbiers et récifs coralliens (47 espèces de coraux)", rappelle-t-il.

Il héberge aussi plus de 300 espèces de poissons côtiers, de nombreux poissons pélagiques et 21 espèces de cétacés, cinq espèces de tortues marines et 25 d'oiseaux marins.

"L'éducation à l'environnement dans toutes les écoles doit devenir un axe fort pour que tous les enfants de Martinique découvrent ce patrimoine", souligne le ministère.

Le parc sera géré par un conseil de gestion composé de 53 personnes représentant les acteurs locaux de la mer concernés (professionnels de la mer, usagers de loisirs, associations de protection de la nature, experts...).

Avec la création notamment de cinq nouveaux parc marins et aires marines protégées, l'espace maritime français protégé représente désormais "32 % de la totalité du patrimoine marin", dit Mme Royal dans le communiqué.

ATS

 Toute l'actu en bref