Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le délai pour échanger les billets de banque devrait être maintenu

Le projet du Conseil fédéral de suppression du délai pour échanger les billets de banque a été balayé par les sénateurs (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le délai de 20 ans pour l'échange des anciens billets de banque devrait être maintenu à l'avenir. Le Conseil des Etats a refusé lundi par 37 voix contre 4 de le supprimer. Il veut aussi revoir la distribution de la manne des billets non échangés.

La Banque nationale suisse (BNS) émet tous les 15 à 20 ans de nouvelles séries de billets de banque. Elle rappelle ensuite les anciennes coupures. Six mois plus tard, ces dernières ne sont plus considérées comme des moyens de paiement ayant cours légal. Mais elles peuvent être échangées auprès de la BNS à leur valeur nominale pendant 20 ans.

Dans un projet, le Conseil fédéral a proposé un échange sans limite dans le temps pour les billets émis entre 1976 et 1979 (dont le célèbre mille francs aux fourmis ou le cent francs avec le portrait de Francesco Borromini) ainsi que pour les séries suivantes.

Différents bénéficiaires

Les sénateurs ont refusé mercredi de le suivre. Ils ont décidé de maintenir le délai actuel, tout en modifiant les bénéficiaires du montant correspondant aux billets non échangés.

Jusqu'à la cinquième série, ce montant était versé à un fonds couvrant les dommages non assurables causés par des forces naturelles (fondssuisse). Le gouvernement voulait le priver à l'avenir de cet argent. Doté actuellement d'un capital de 269 millions, il dépense en moyenne 3,6 millions par an.

La suppression de ce versement a été critiquée, entre autres par le PS et le PDC. Certains cantons, comme Genève et le Valais, qui ne connaissent pas d'assurance bâtiment obligatoire, en pâtiraient.

Les phénomènes extrêmes comme l'éboulement de Bondo (GR) ou les gros dégâts aux cultures dus au gel en avril risquent en outre d'augmenter. Autre critique, notamment formulée à gauche: la suppression du délai de remboursement pourrait favoriser l'utilisation de l’argent liquide à des fins criminelles.

Alternative cohérente

Le prochain versement à fondssuisse devrait intervenir en 2020. Il pourrait atteindre de 500 millions à 1 milliard de francs. La Chambre des cantons a décidé de maintenir le versement. Mais fondsuisse ne recevrait que 20% de la manne. Le reste serait versé à la Confédération (1/3) et aux cantons (2/3).

Quoique maintenant la position du Conseil fédéral, le ministre des finances Ueli Maurer a reconnu que la proposition de la commission était une alternative tout aussi valable et cohérente. L'objet passe au Conseil national.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.