Navigation

Le démantèlement des centrales suisses sera surveillé de près

Ce contenu a été publié le 01 avril 2014 - 17:21
(Keystone-ATS)

Le démantèlement des centrales nucléaires suisses, dont Mühleberg, la première à disparaître, dès 2019, fera l'objet d'une étroite surveillance de la part des autorités. L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire a, à ce titre, mis en vigueur mardi la directive sur la désaffectation d'€™installations nucléaires.

Ces directives avaient été mises en consultation l'été dernier. Elles sont désormais définitives et servent de marche à suivre contraignante pour les exploitants des cinq sites de production d'énergie atomique suisse, a indiqué David Suchet, porte-parole de l'IFSN confirmant une information du site web du "Temps".

Ces directives expliquent de manière détaillée ce que les exploitants doivent faire dès le moment où la date de la fermeture d'une installation aura été communiquée par écrit à l'IFSN. C'est le cas pour Mühleberg dont l'annonce officielle de l'arrêt, en 2019, a été communiquée par l'exploitant BKW en novembre 2013.

Du coeur vers l'enveloppe

Par rapport à l'avant-projet, les directives sont plus souples pour le stockage temporaire des assemblages combustibles une fois la centrale arrêtée. L'idée, nouvelle, est de commencer la déconstruction par le traitement des gros composants radioactifs et finir par les enveloppes extérieures.

Avant, à l'étranger, c'était le contraire. Les travaux de démantèlement s'effectuaient de l'extérieur vers l'intérieur, du moins contaminé vers le plus contaminé. Dans une logique de sécurité, on cherche désormais à libérer le site d'abord des éléments les plus contaminés, a souligné M.Suchet.

Mais rien n'est fait sans que toutes les exigences de sécurité soient respectées et avec l'accord de l'IFSN, a encore déclaré le porte-parole. L'IFSN va suivre toute la procédure au plus près. Pour chaque phase, les exploitants devront fournir de nombreuses informations sur l'état des lieux au début et à la fin de chaque étape, les travaux prévus ou les moyens engagés en machines ou en personnel.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?