Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

François Fillon a reçu des cadeaux d'un donateur anonyme qui représentent en février 13'000 euros (archives).

KEYSTONE/AP EPA/GUILLAUME HORCAJUELO

(sda-ats)

Le déontologue de l'Assemblée nationale française s'est saisi de la question des costumes offerts à François Fillon. Les soutiens du candidat de la droite se sont indignés mardi des dernières révélations sur son train de vie et les sommes qu'il a perçues.

Le déontologue a décidé d'enquêter après les révélations du Journal du dimanche sur des cadeaux d'un donateur anonyme reçus par le député de Paris, qui représentent en février 13'000 euros. Ferdinand Mélin-Soucramanien entend déterminer si M. Fillon a manqué aux règles auxquelles sont soumis les députés, a-t-on appris mardi de source parlementaire.

Déclarer les dons de plus de 150 euros

Le règlement de l'Assemblée prévoit que les députés "doivent déclarer au déontologue de l'Assemblée nationale tout don ou avantage d'une valeur supérieure à 150 euros dont ils ont bénéficié".

Dans une interview publiée lundi dans le quotidien Les Echos, François Fillon avait minimisé les faits. "Un ami m'a offert des costumes en février. Et alors ?", avait-il dit.

Le 21 février, le déontologue de l'Assemblée avait absous l'ex-Premier ministre pour une question distincte, celle de la compatibilité entre son mandat de député et les activités de sa société de conseil.

Nouvelles révélations

François Fillon, convoqué mercredi par les juges, est sous la menace d'une mise en examen dans l'affaire des emplois potentiellement fictifs dont auraient bénéficié son épouse Penelope et deux enfants du couple.

Dans cette affaire, Le Parisien a fait état mardi d'interrogations des enquêteurs sur des virements effectués par Marie et Charles Fillon sur un compte bancaire de leurs parents. Ainsi, sur les 46'000 euros net touchés par Marie Fillon d'octobre 2005 à décembre 2006, environ 33'000 sont repartis sur le compte joint des parents, affirme le quotidien.

Selon le journal, les enquêteurs se demandent si ces opérations ont pu servir de rétrocessions en échange des rémunérations reçues en leur qualité d'assistants parlementaires de leur père au Sénat, entre 2005 et 2007.

Remboursement du mariage

Interrogé par l'AFP, l'avocat de Marie Fillon, Kiril Bougartchev, a confirmé ces chiffres. Il a expliqué que sa cliente avait souhaité "payer son mariage, mi-2006" et que, pour cela, "elle a remboursé ses parents" qui avaient avancé les sommes.

"Elle fait ce qu'elle veut de l'argent qu'elle gagne! Si elle veut rembourser ses parents, c'est son choix. Elle l'a dit spontanément aux enquêteurs" qui l'ont entendue le 9 février, a-t-il affirmé. Selon lui, le couple Fillon a pu retrouver, "dix ans après", quatorze factures de ce mariage pour une somme de 44'000 euros.

Le Parisien affirme également que Charles Fillon, employé comme assistant parlementaire de janvier à juin 2007, a "évoqué des virements mensuels (...) de l'ordre de 30% environ de son salaire net". Là encore, il s'agirait de remboursements de "son loyer et de son argent de proche", selon l'avocat de François Fillon, Antonin Lévy, cité par le quotidien.

Indignation

Les soutiens de François Fillon se sont indignés mardi des dernières révélations sur le candidat de la droite à la présidentielle. "Tout ce qui se passe depuis maintenant cinq ou six semaines, ces attaques répétées, incessantes, inédites par leur caractère généralisé (...), tout ça n'a qu'un but, c'est d'empêcher François Fillon de faire campagne", a jugé le député Eric Ciotti (Les Républicains).

L'élu des Alpes-Maritimes a également parlé d'une "complaisance de certains médias, qui alimentent en permanence ce tombereau d'insultes, cette campagne de caniveau pour empêcher l'alternance".

L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui avait soutenu Alain Juppé lors de la primaire de novembre, a pour sa part refusé de répondre aux questions sur le sujet, renvoyant aux avocats de la famille Fillon. "Je refuse de mettre la campagne à ce niveau-là", a-t-il déclaré sur RTL.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS