Navigation

Le dépeceur canadien plaide non coupable du meurtre d'un Chinois

Ce contenu a été publié le 19 juin 2012 - 21:32
(Keystone-ATS)

Le Canadien Luka Rocco Magnotta a plaidé non coupable mardi du meurtre et dépeçage du corps d'un étudiant chinois au terme d'une comparution par visioconférence devant la justice à Montréal, a annoncé le procureur. Il est resté impassible pendant les dix minutes de l'audience.

Cinq chefs d'accusation ont été retenus à l'encontre du "dépeceur" canadien âgé de 29 ans. Il devait être transféré plus tard mardi vers une prison et subir une évaluation psychiatrique d'ici jeudi 14h00 (20h00 en Suisse), jour où il doit de nouveau comparaître par visioconférence.

Il est soupçonné du meurtre de Lin Jun, 33 ans, qui a été tué sauvagement à coups de pic à glace dans la nuit du 24 au 25 mai à Montréal. Luka Rocco Magnotta est accusé d'avoir démembré son corps et d'avoir filmé puis diffusé la scène sur Internet.

Extradé d'Allemagne, où il avait été arrêté début juin après avoir fui le Canada pour la France, il est passible de la prison à vie.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.