Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Décision 35 Mobimo, barré par l'expérimenté Christian Wahl, a remporté la 80e édition du Bol d’Or après 14h14'02 de navigation.

La patience et la tactique ont été les maîtres mots d’une course qui s’est déroulée sur un lac d’huile.

Mobimo a franchi la ligne peu après minuit. Christian Wahl et son équipe ont effectué une superbe remontée de toute la flotte à partir de l'entrée du Petit Lac. Pour finir dans un mouchoir de poche et coiffer littéralement Okalys Youth Project au poteau.

A 22 heures samedi soir, au large de Nernier, pas moins de cinq bateaux D35 et M1 pouvaient encore prétendre à la victoire alors qu’il restait encore une distance d’à peu près 18 miles nautiques à parcourir dans des airs toujours évanescents et difficiles à négocier. A quelques encablures de l’arrivée, on a alors assisté à une lutte sans merci entre Ylliam Comptoir Immobilier, Okalys Youth Projet et Alinghi. Avec un Bertarelli affuté revenant à plus de 8 nœuds sur Ylliam Comptoir Immobilier, la chasse était engagée pour la lutte finale et la première place sur le podium.

C’était sans compter avec une silhouette qui se profilait dans le noir, Mobimo, déboulant de la côte suisse, et coiffant au poteau tous les prétendants au titre. Christian Wahl aux commandes, du pur sorcier du Léman dans ses plus belles œuvres, pour remporter son septième succès et égaler ainsi Philippe Durr, Philippe Stern et Pierre-Yves Jorand.

"Le secret de cette remontée fantastique c’est d’avoir de la réussite, d’être patient. On a géré les moments clés sereinement. On a su trouver les bonnes veines et puis bien se positionner par rapport aux autres bateaux. On a toujours dit que pour gagner le Bol d'Or, il fallait avoir un peu de réussite. Mais ce n’est pas que de la chance non plus, il y a aussi un peu de technique". expliquait au ponton d’honneur le skipper genevois dans un communiqué de l'organisation. Un barreur évidemment heureux de cette très belle victoire et, cerise sur le gâteau, qui fêtait ce matin son anniversaire.

Juste derrière, à trois minutes d’écart, c’est Okalys Youth Project barré par le jeune Arnaud Grange avec Loïck Peyron à bord qui termine deuxième, suivi par Ylliam Comptoir Immobilier et Alinghi, le vainqueur 2017.Le premier M2 Swiss Medical Network de Didier Pfister a bouclé le parcours en 14h47'07''.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS