Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au Tessin, le danger d'incendies de forêts a atteint mardi le degré maximal de 5 sur 5. La semaine passée, des hélicoptères avaient déjà dû éteindre un incendie à Faido (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/GABRIELE PUTZU

(sda-ats)

Au Tessin, le danger d'incendies de forêts a atteint mardi le degré maximal. Il est le seul canton dans cette situation, avec quelques vallées du sud des Grisons. Après une longue période de sécheresse, les forts vents du nord accroissent encore les risques.

Sur le portail des dangers naturels de la Confédération, le Tessin atteint le niveau 5 sur 5, soit "très fort". Et le péril est encore accentué par une tempête qui souffle du nord mardi sur le canton, a indiqué à l'ats un porte-parole de MétéoSuisse. Le foehn du nord est très sec et il faut compter, en plaine et en moyenne altitude, avec des rafales entre 90 et 110 km/h.

Au Tessin, il est strictement interdit d'allumer des feux en plein air. Dans les Grisons, les régions de Coire et du val Müstair sont classées en catégorie 4 par l'Office fédéral de l'environnement, soit "Danger fort".

En Suisse romande, le risque est "marqué" (niveau 3) dans les cantons du Valais et de Vaud ainsi que dans l'Arc jurassien, et "limité" (niveau 2) dans ceux de Fribourg et Genève.

Pas d'incendie actuellement

Malgré le risque élevé, aucun nouvel incendie ne s'est déclaré pour l'heure au Tessin, a indiqué mardi un porte-parole de la police cantonale, interrogé par l'ats. Durant le week-end, deux sinistres se sont produits au bord du lac Majeur, mais ils ont pu être maîtrisés. Ils ont touché la région de Gambarogno et le val Cannobia, en Italie, à la frontière avec la Suisse.

Au nord des Alpes au contraire, des précipitations tombées durant les dernières 24 heures ont contribué à détendre la situation. Dans les Alpes centrales et orientales, jusqu'à 20 litres par mètre carré sont tombés sur les versants nord durant ce laps de temps, a indiqué un porte-parole de MétéoSuisse.

Retour de l'hiver

Les masses d'air froid ont par ailleurs abaissé la limite des chutes de neige: alors qu'elle se situait encore à 1500 mètres d'altitude lundi, elle est descendue mardi par endroits jusqu'en plaine. De la neige est ainsi tombée dans la région du lac de Constance, en Suisse orientale, au nord des Grisons et en Valais.

En bas du Säntis (AR/AI/SG), 23 centimètres de neige fraîche sont tombés. En Suisse centrale, à l'entrée de la vallée de la Muota (SZ), la couche de flocons a atteint 24 centimètres. A St-Antönien (GR), 17 centimètres ont été mesurés.

Un retour de l'hiver à cette période de l'année n'est pas inhabituel. L'année passée, un tel événement s'était même produit le 27 avril, selon MétéoSuisse.

Accidents sur l'autoroute A1

Cette irruption du froid et de la neige durant la nuit a provoqué plusieurs collisions mardi matin sur l'autoroute A1 à Mörschwil (SG), dues à une chaussée glissante. Dix véhicules - huit voitures et deux camionnettes de livraison - ont été impliqués mais personne n'a été blessé. Certains véhicules étaient équipés de pneus d'été, a indiqué un porte-parole de la police cantonale st-galloise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS