Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Danube et son écosystème touchés par les boues rouges toxiques

Budapest - Le flux toxique provoqué par des boues rouges à la suite d'un accident industriel en Hongrie a commencé à affecter l'écosystème de la branche principale du Danube, fleuve qu'il a atteint jeudi. Plusieurs poissons morts ont été observés.
"Je peux confirmer que nous avons constaté des pertes de poissons sporadiques, c'est vrai (...) dans la branche principale du Danube", a indiqué Tibor Dobson, le chef régional des services anti-catastrophes. "Les poissons morts ont été observés là où la (rivière) Raab se jette dans le Danube. Ils ne résistent pas au PH de 9,1", a-t-il précisé.
Le flux toxique provoqué par des boues rouges suite à un accident industriel dans l'ouest du pays avait atteint jeudi matin le Danube, deuxième plus grand fleuve d'Europe après la Volga. Lundi, un réservoir d'une usine de bauxite-aluminium de la ville d'Ajka (160 km à l'ouest de Budapest) a rompu, déversant plus d'un million de mètres cubes de boue toxique sur sept villages environnants.
L'accident, dont les causes restent à élucider, a fait quatre morts, dont une petite fille de quatorze mois, et plus de 150 blessés selon un nouveau bilan officiel. Trois personnes sont toujours portées disparues, et un demi-millier d'habitants ont dû être évacués.
Limitée à la Hongrie
Sur la base des estimations actuelles, la pollution "restera limitée à la Hongrie et nous avons bon espoir qu'elle atteindra Budapest avec un PH acceptable", a estimé Gabor Figeczky, directeur du WWF à Budapest. Pour lui, l'ampleur de la catastrophe écologique reste toutefois encore difficile à cerner.
Tout au long de leur parcours, les boues rouges se sont peu à peu diluées dans l'eau. Cela en partie grâce au versement dans les rivières d'agents neutralisants, notamment des tonnes de plâtre.
"C'est une catastrophe écologique sans précédent en Hongrie. L'erreur humaine est plus que probable. Le mur (du réservoir) ne s'est pas désintégré en une minute. On aurait dû détecter le problème", a dit Viktor Orban, le premier ministre hongrois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.