Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au total, 482 formations ont participé, cette année, au carnaval de Bâle.

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Le troisième et dernier jour du carnaval de Bâle est presque passé entre les gouttes. Le dernier cortège s'est déroulé mercredi sans averse de pluie, contrairement aux festivités de lundi et mardi. Les organisateurs se sont réjouis de la qualité des sujets présentés.

La noirceur des thèmes d'actualité traités n'a pas empêché les cliques de présenter des ensembles et des illustrations pleines de couleurs, a commenté Christoph Bürgin, président du comité du carnaval, face aux médias. "Le carnaval a fait la nique à la météo", a-t-il ajouté.

Une clique déguisée en clowns a en outre remonté le moral des visiteurs face aux thèmes anxiogènes que le carnaval a brocardés cette année. L'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a constitué le sujet central de cette édition 2017. Au total, 482 formations ont participé aux cortèges, cette année.

Mercredi soir, cliques, groupes "Guggenmusik" et "Schnitzelbänk" (scandeurs satiriques) ont encore déambulé une dernière fois dans les rues de la ville. Après la clôture du carnaval jeudi à 04h00, les fêtards devront patienter jusqu'au 19 février 2018 pour vivre à nouveau les "trois plus beaux jours" de l'année, comme les appellent les Bâlois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS