Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le directeur commercial de la filiale américaine de VW démissionne

Une nouvelle démission dans la foulée du Dieselgate pour le groupe Volkswagen (archives)

KEYSTONE/AP/MARKUS SCHREIBER

(sda-ats)

Le directeur commercial de la filiale nord-américaine de Volkswagen Ron Stach a démissionné. Il endosse ainsi la responsabilité de la baisse des ventes du groupe allemand aux Etats-Unis fin 2017.

Le départ de Ron Stach, révélé par le magazine spécialisé Automotive News, a été confirmé par un porte-parole de VW aux Etats-Unis, qui n'en a pas précisé les motifs. Le siège mondial du groupe à Wolfsburg, en Allemagne, n'a pas voulu commenter cette information.

VW avait annoncé mercredi une hausse de 5,2% de ses ventes aux Etats-Unis en 2017, mais avec une chute de 19% au moins de décembre faisant suite à une première baisse de l'année en novembre.

Venu de la filiale américaine de Mazda, Ron Stach avait rejoint Volkswagen of America en 2006 et accédé au poste de directeur commercial en mars 2016. Soit au moment où Michael Horn, patron des opérations nord-américaines de VW, démissionnait après le scandale Dieselgate qui avait éclaté six mois plus tôt suite aux révélations sur les émissions polluantes des moteurs diesel de VW aux Etats-Unis.

Ron Stach sera remplacé à titre temporaire par Derrick Hatami, qui a rejoint VW of America en juin en qualité de vice-président exécutif pour les ventes et le marketing.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.