Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pendant ses 28 ans à la tête du musée Tate, le Britannique de 70 ans a élargi les collections présentées à la photographie et les a enrichies grâce à des acquisitions majeures d'art britannique (archives).

Keystone/AP/RICHARD LEWIS

(sda-ats)

Le directeur des musées de la Tate britannique depuis 1988, Nicholas Serota, va démissionner l'année prochaine, a annoncé jeudi la Tate. L'ensemble du groupe (Tate Britain, Tate Modern, Tate St Ives, Tate Liverpool) a accueilli 7,9 millions de visiteurs en 2014/2015.

Se disant "privilégiée d'avoir eu avec Nicholas Serota l'un des plus grands directeurs de musée du monde et un leader des arts visuels au niveau mondial", la Tate a précisé qu'il "va prendre le 1er février 2017 le rôle à mi-temps de président du Arts Council England". Ce dernier est l'organisme public mais indépendant qui gère l'argent public alloué à l'art et à la culture.

"Je laisse une institution qui a le potentiel d'atteindre un large public au Royaume-Uni et à l'étranger", a déclaré Nicholas Serota dans un communiqué de presse de la Tate.

Pendant ses 28 ans à la tête du musée, le Britannique de 70 ans a élargi les collections présentées à la photographie et les a enrichies grâce à des acquisitions majeures d'art britannique. Il a également enrichi la collection d'art moderne avec des oeuvres d'importance notamment de Bacon, Beuys, Bourgeois, Brancusi, Mondrian, Richter et Twombly.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS