Toute l'actu en bref

Dans l'alimentation, seuls 2% du marché sont numérisés en Suisse, selon le patron de LeShop.ch, Dominique Locher (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Amazon livre de la nourriture aux Etats-Unis depuis plusieurs années. Interrogé sur la venue probable de ce nouveau service du géant américain en Suisse, le patron de LeShop.ch, Dominique Locher, dit ne pas craindre cette arrivée.

"Dans l'alimentation, seuls 2% du marché sont numérisés en Suisse", souligne Dominique Locher, patron de LeShop.ch, dans une interview accordée au Matin Dimanche. Même si cette proportion est amenée à progresser, le responsable du site internet, propriété de Migros, n'a pas peur de la concurrence. "L'arrivée d'Amazon va stimuler le marché", ajoute-t-il.

Le directeur général précise que 94% de ses clients achètent des produits frais en ligne et 28% des surgelés. Neuf paniers sur 10 contiennent, par ailleurs, des produits bio.

L'entreprise vise cent points de retrait dès juin dans les magasins Migros et Migrolino. Son chiffre d'affaires est en croissance de 5 à 6% par an, depuis 2013.

Revenant sur la fermeture des deux centres pilotes de retrait pour automobilistes à Studen (BE) et à Staufen (AG), Dominique Locher explique qu'il aurait été trop compliqué et trop cher d'étendre ce concept à toute la Suisse. Sur trente personnes touchées, huit ont retrouvé un emploi à l'interne. "Pour les 22 autres, nous cherchons des solutions", conclut le patron.

ATS

 Toute l'actu en bref