Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le directeur du FBI Robert Mueller a confirmé mercredi l'ouverture d'une "enquête préliminaire" du gouvernement américain sur les pertes monumentales de la banque JPMorgan Chase. Un fonds de gestion a par ailleurs porté plainte.

"Tout ce que je peux dire est que nous avons ouvert une enquête préliminaire", a déclaré le patron de la police fédérale américaine, lors d'une audition au Congrès. Le temps que prendra l'enquête "dépendra d'un certain nombre de facteurs", a-t-il ajouté, en réponse à la question d'un sénateur.

M. Mueller n'a pas fait d'autre commentaire sur les infractions sur lesquelles pourrait se concentrer l'enquête. Il était interrogé devant la commission judiciaire du Sénat.

Une source proche du dossier avait indiqué mardi à l'AFP que le FBI était chargé d'une "enquête préliminaire" sur les pertes de courtage d'au moins 2 milliards de dollars dévoilées par le géant bancaire JPMorgan Chase. La semaine dernière, l'autorité américaine des marchés (SEC) avait lancé sa propre enquête sur l'affaire.

Plainte déposée

Un fonds de gestion américain, Saratoga Capital Management, a de son côté porté plainte mercredi contre JPMorgan Chase dans le cadre de cette affaire. "Nous engageons ces poursuites pour le compte d'un de nos fonds communs de placement", a commenté Bruce Ventimiglia, PDG de Saratoga Capital Management, interrogé par l'AFP.

"Nous demandons au juge de valider la plainte sous forme de plainte en nom collectif, à laquelle pourraient se joindre tous les actionnaires qui ont acheté l'action", a-t-il ajouté. La plainte a été déposée devant le tribunal fédéral à Manhattan.

Jeudi dernier, JPMorgan Chase a dévoilé des pertes de courtage de 2 milliards de dollars qui devraient augmenter d'un milliard de dollars dans les semaines qui viennent, voire plus, à cause de paris risqués qui ont mal tourné dans les dérivés de crédit.

ATS