Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le premier volet de la stratégie énergétique 2050 promet de chaudes empoignades au Conseil des Etats aussi. Sa commission de l'énergie a décidé par 11 voix contre 1 d'entrer en matière sur le projet destiné à garantir la sortie du nucléaire, mais une minorité le juge irresponsable.

Pour la majorité, il est nécessaire de trouver une solution de substitution à long terme dans la perspective du débranchement des centrales nucléaires. Le projet est une bonne base de discussion, a indiqué la commission vendredi.

De nombreux points restent toutefois à éclaircir. La majorité soutient sans réserve les mesures d'encouragement de la force hydraulique incluses par le Conseil national dans le projet. Elle craint toutefois que la rentabilité de la production d'électricité indigène soit encore davantage mise à mal par la force du franc.

La commission réclame un examen minutieux des conséquences économiques du paquet de mesures et la meilleure coordination possible avec la libéralisation totale du marché de l'électricité.

Grandes incertitudes

La minorité rappelle que les conditions appelées à régir le marché de l'électricité n'ont jamais été aussi incertaines. Elle juge le projet "irresponsable du point de vue de la politique énergétique".

La promotion massive des énergies renouvelables, en particulier les installations photovoltaïques, se fera au détriment de la force hydraulique, critique la minorité. Les effets et le bien-fondé du projet ne peuvent de toute façon être évalués avant une précision des incitations fiscales que le Conseil fédéral prévoit pour le second volet (dès 2021). Un projet doit être mis en consultation en mars, a promis l'exécutif.

Economiesuisse réagit

Après cinq jours de débats, le Conseil national avait entériné le paquet en décembre dernier par 110 voix contre 84. La droite dure n'avait pas réussi à la torpiller ni à garder une porte ouverte à l'atome. Mais les voix critiques ont repris de la vigueur avec l'abandon du taux plancher du franc face à l'euro. Economiesuisse a demandé une réévaluation du paquet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS