Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est désormais un non définitif: Zlatan Ibrahimovic, qui avait laissé planer le doute sur sa participation au Mondial 2018, ne sera pas du voyage en Russie, a annoncé la Fédération suédoise.

L'ex-international, qui évolue désormais avec les Los Angeles Galaxy en MLS, "avait déjà dit non pour jouer dans l'équipe nationale et il n'a pas changé d'avis", a écrit la fédération. "J'ai parlé avec Zlatan mardi. Il m'a dit qu'il n'avait pas changé d'avis", a affirmé le responsable de l'équipe nationale Lars Richt, cité dans le communiqué.

"Un non est un non", a-t-il martelé.

Retraité international depuis l'Euro 2016, où la Suède n'avait pas passé la phase de groupes, l'attaquant vedette âgé de 36 ans caressait l'idée d'un retour au fil des interviews.

"L'équipe nationale me manque", avait-il confié début mars. "Si je veux (revenir), je le fais. Je veux sentir que je suis capable d'offrir une bonne prestation", avait-il ajouté avec son assurance habituelle.

Le sélectionneur de la Suède Janne Andersson avait réagi sur ce retour en équipe nationale en recommandant au joueur de l'appeler. Mi-avril, il avait rajouté une couche en affirmant dans une émission populaire américaine que "ce ne serait pas une Coupe du monde si je n'étais pas là".

Meilleur buteur de l'histoire de la sélection suédoise avec 62 buts en 116 sélections, Ibrahimovic a participé à deux phases finales de la Coupe du monde en 2002 et 2006, où la Suède a été éliminé à chaque fois en 8e de finale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS