Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a terminé en nette hausse mercredi, portée par des propos rassurants de la présidente de la Réserve fédérale (Fed) Janet Yellen.

KEYSTONE/AP/JACQUELYN MARTIN

(sda-ats)

Wall Street a terminé en nette hausse mercredi, portée par des propos rassurants de la présidente de la Réserve fédérale (Fed) Janet Yellen. Le Dow Jones a battu un record après une progression de 0,57% et le Nasdaq a pris 1,10%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 123,07 points à 21'532,14 points, un sommet en clôture, et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 67,87 points à 6261,17 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 17,72 points, soit 0,73%, à 2443,25 points.

Pour expliquer la bonne disposition de la Bourse de New York, Bill Lynch de Hinsdale Associates a mis en avant le fait que Janet Yellen "mette l'accent sur le terme graduel" que ce soit pour la hausse des taux ou pour la réduction du portefeuille d'actifs de la banque centrale américaine.

Lors de son audition bisannuelle devant une commission de la Chambre des représentants, qu'elle poursuit jeudi au Sénat, Mme Yellen a ajouté qu'à terme le niveau des taux directeurs de la Fed, actuellement entre 1% et 1,25%, ne devrait "pas être beaucoup plus élevé".

Les responsables de la politique monétaire américaine "vont probablement commencer en septembre à réduire" l'immense portefeuille d'actifs accumulés par la Fed au cours de la crise financière, et "les taux vont continuer à remonter progressivement sans toutefois atteindre un niveau considéré comme normal", a avancé peter Cardillo de First Standard Financial. "On reste dans la prudence", a-t-il ajouté.

ATS