Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, déjà médaillés d'or il y a huit ans à Vancouver, ont été sacrés champions olympiques de danse sur glace.

Avec un score de 206,07 points, nouveau record du monde, ils devancent les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron (205,28 points) et les Américains Maia et Alex Shibutani (192,59).

Après un programme court exceptionnel lundi, les Canadiens ont terminé deuxièmes du libre, patiné sur la musique du film "Moulin Rouge". Mais leur avance engrangée dans le court a été suffisante pour se parer d'or.

A 28 et 30 ans, Virtue et Moir étoffent avec ce titre un palmarès déjà exceptionnel. Ils décrochent ainsi leur deuxième titre olympique en danse après l'or de Vancouver en 2010. C'est même leur troisième médaille d'or au total, après le titre par équipes obtenu la semaine dernière. Et ils comptent également une médaille d'argent remportée aux JO de Sotchi en 2014.

Leurs partenaires d'entraînement à Montréal, les Français Papadakis et Cizeron, ont eux signé un programme libre majestueux au lendemain de leur mésaventure vestimentaire du programme court. La danse gracieuse et élégante des Français, patinée sur Beethoven et sa sonate "Au clair de Lune", leur a même valu de battre le record du monde du libre (123,35 points).

Gabriella Papadakis avait vécu son "pire cauchemar" lundi lorsque son costume s'était détaché dès les premières secondes du programme court, laissant apparaître un sein. L'incident leur a peut-être coûté la première place pour leur première participation à des Jeux olympiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS