Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chris Froome (Sky) a enlevé avec la manière la 19e étape jugée à Bardonecchia après 184 kilomètres de haute montagne. Le Britannique s'empare du maillot rose.

A deux jours de l'arrivée à Rome, le quadruple vainqueur du Tour de France précède désormais le Néerlandais Tom Dumoulin, vainqueur sortant du Giro, d'une quarantaine de secondes. Le Français Thibaut Pinot est remonté de la 5e à la 3e place, mais à plus de 4 minutes.

Froome a mené un raid solitaire de... 80 kilomètres, une performance d'une autre époque. Il a basculé en tête au sommet du colle delle Finestre, à 2178 mètres d'altitude, puis de la montée de Sestrières avant de rejoindre en vainqueur le sommet de Jafferau, terme de cette étape-reine. Si Froome s'est détaché sur la route en terre du col le plus haut du Giro (Finestre), il n'a cessé de creuser l'écart ensuite dans la montée roulante vers Sestrières. Malgré la poursuite animée par Dumoulin, champion du monde du contre-la-montre, et Pinot.

Derrière Froome, le groupe de poursuite a eu du mal à s'entendre en raison de la passivité du Colombien Miguel Angel Lopez et de l'Equatorien Richard Carapaz, en lutte pour le maillot blanc de meilleur jeune. Il s'est présenté au pied de Jafferau (7,2 km à 9,1 %) avec 3'25 de retard sur Froome. Dans la dernière ascension, Froome n'a que très peu perdu sur ses suivants. L'Equatorien Richard Carapaz s'est assuré la deuxième place de l'étape, à près de trois minutes, devant Pinot.

Simon Yates disparaît

La cavalcade de Froome a éclipsé la défaillance complète de son compatriote Simon Yates, en tête du Giro depuis la 6e étape. Le porteur du maillot rose a été distancé très tôt, à plus de 86 kilomètres de l'arrivée, dans l'interminable ascension de la Finestre (18,5 km), bien avant la partie finale en terre. Yates a vécu un calvaire et a basculé au sommet à près d'un quart d'heure de la tête de la course.

Le grimpeur italien Domenico Pozzovivo, troisième du classement au départ de Venaria Reale, a été distancé lui aussi dans le colle delle Finestre. Froome, qui prend part pour la première fois au Giro depuis 2010, a enlevé son deuxième succès depuis le départ, après sa victoire samedi dernier au Monte Zoncolan.

La participation du Britannique (33 ans) n'était pas assurée à cause de son contrôle antidopage "anormal" de la Vuelta en septembre dernier. Mais la procédure étant encore en cours, Froome a pu se présenter au départ de Jérusalem.

A noter encore la très belle performance de Sébastien Reichenbach, 6e de l'étape à 6'13 de Froome et protagoniste de la journée. Le Valaisan de Groupama FDJ a aidé autant qu'il a pu son leader Thibaut Pinot dans les différentes ascensions. Dommage qu'il n'ait pas su négocier comme il aurait fallu la descente de Sestrières.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS