Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le FC Bâle a essuyé contre Videton sa première défaite dans la phase de groupes de l'Europa League (1-2). Troisièmes à mi-parcours, les Rhénans auront bien du mal à décrocher leur qualification.
Deuxième match et deuxième défaite pour Murat Yakin. Le remplaçant de Heiko Vogel sur le banc bâlois n'a pas encore trouvé la solution pour replacer ses joueurs sur le chemin du succès. Cueillis à froid dès l'entame de match par un malheureux autogoal de Fabian Schär, les champions de Suisse en titre se sont cassés les dents nonante minutes durant sur la muraille érigée par Videoton.
Bâle ne peut pourtant s'en prendre qu'à lui-même. La formation de Szekesfehervar n'avait en effet pas gardé le secret sur la tactique qu'elle comptait mettre en place, basée sur de rapides transitions entre défense et attaque. Déjà victorieuse 3-0 du Sporting Portugal début octobre, la troupe de Paolo Sousa a fait mouche sur ses deux seules occasions du match, bien aidée sur le second but (32e) par une défense rhénane apathique.
Côté helvétique, Yakin avait renoncé à son 3-5-2 de Lucerne (défaite 1-0) pour une composition plus proche de ce que proposait son prédécesseur. Maîtres du jeu, ses joueurs n'ont pourtant trouvé l'ouverture que bien trop tardivement (Schär, 91e) en dépit de plusieurs occasions franches, comme cette talonnade "à la Madjer" de Valentin Stocker (39e) bien arrêtée par le solide gardien Bozovic.
Toujours troisièmes du groupe avec deux points, les Bâlois voient leurs chances de qualification pour les 1/16e de finale s'amoindrir. Dans l'autre match, les Belges de Genk ont disposé 2-1 du Sporting (sans Gelson, sur le banc) et gardent la tête de la poule avec 7 points.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS