Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Barcelone n'accuse plus qu'une longueur de retard sur le Real Madrid à l'issue de la 22e journée du championnat d'Espagne.

Les Catalans sont allés s'imposer 5-2 dimanche sur le terrain de l'Athletic Bilbao. Le Real avait été lourdement battu (4-0) la veille dans le derby madrilène par l'Atletico, troisième du classement à désormais quatre longueurs du leader.

Le Barça a souffert plus que le score ne l'indique dans la "cathédrale" de San Mamès. Il n'a cependant pas douté bien longtemps après que l'Athletic Bilbao était revenu à 2-1 (59e). Un autogoal de De Marcos redonnait deux longueurs d'avance au FC Barcelone à la 63e, et Neymar signait le 4-1 moins de deux minutes plus tard. Aduriz permettait aux Basques de revenir à 4-2 à la 66e, mais l'expulsion d'Etxeita (75e) leur coupait les ailes.

Barcelone, qui scellait le score à la 86e, avait mené rapidement 2-0 grâce à un coup-franc de Lionel Messi dévié par le mur (15e) et à un tir précis de Luis Suarez (26e) sur une remise de l'Argentin. L'Athletic Bilbao avait pourtant eu sa chance en première mi-temps. Mais le portier du Barça Claudio Bravo effectuait une parade décisive sur un coup-franc botté par Susaeta (24e), avant d'être sauvé par son poteau gauche sur une tête d'Aduriz (32e).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS