Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Sion est toujours mal en point. Lors de la 5e journée de Super League, le club valaisan a perdu 2-1 à Zurich contre Grasshopper. Les Valaisans menaient encore à la 84e...

Toujours sans entraîneur après la mise à l'écart de Didier Tholot, les Sédunois, coachés par le président Christian Constantin, ont paradoxalement été plus près de la victoire que les Sauterelles. L'ouverture du score de Bia à la 16e, sur un décalage d'Edimilson Fernandes, aurait dû les mettre sur les bons rails dans ce match de la peur.

Mais voilà: les Valaisans n'ont pas su enchaîner, aller inscrire un second but qui aurait mis GC dans les cordes. Au contraire, Sion a connu une fin de partie cauchemardesque, encaissant deux buts par Tabakovic (84e) et Caio (87e). Dans l'intervalle, Edimilson Fernandes a vu son envoi être repoussé par le poteau (86e)...

Le comportement défensif des Sédunois continue de poser problème. En cinq matches, l'équipe a déjà encaissé douze buts et n'a jamais fini une rencontre avec un "clean sheet". Il semble donc urgent de trouver un moyen de resserrer les boulons derrière.

Lucerne se profile en ce début de saison comme le principal contradicteur de l'ogre bâlois. La troupe dirigée par Markus Babbel a battu Thoune 3-0 et occupe seule la 2e place, à trois longueurs de l'inamovible leader.

Les Lucernois ont pris la mesure de leurs adversaires grâce à des buts inscrits par Neumayr (29e), Marco Schneuwly (53e) et Oliveira (87e). Les 9905 spectateurs de la swisspoarena sont repartis contents.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS