Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Sion est le Champion du monde des occasions manquées. Six jours après avoir lâché deux points à Zurich d'une manière irréelle, il s'est pris les pieds dans le tapis face aux Young Boys.

A Tourbillon face à une équipe qui a passé deux jours à Barcelone fêter le titre remporté samedi dernier, le FC Sion s'est incliné 1-0 sur un autogoal de Jan Bamert à la 51e minute. Le nouveau champion, a, ainsi, réussi un singulier exploit: gagner un match sans se procurer une seule occasion nette de toute la rencontre !

Après le ratage du Letzigrund - le FC Sion avait mené 2-0 à 11 contre 10 avant d'encaisser trois buts en moins d'un quart d'heure -, cette défaite fait très mal. Elle pourrait amener les Sédunois à occuper à nouveau la dernière place du classement si Lausanne s'impose dimanche à Zurich contre les Grasshoppers.

Pas vraiment en mode "guerriers"

Cette défaite fait d'autant plus mal qu'il y avait largement la place pour un résultat inverse. Avec pratiquement une équipe B et à trois longues semaines du dernier match qui comptera vraiment en cette fin de saison - la finale de la Coupe de Suisse le 27 mai contre le FC Zurich -, les Young Boys n'étaient pas vraiment en mode "guerriers" à Tourbillon. Seulement en l'absence de Carlitos, le jeu offensif du FC Sion fut d'une extrême pauvreté.

Pajtim Kasami aurait pu toutefois être le sauveur du FC Sion. Sur son flanc droit, le Champion du monde M17 a parfois imposé sa puissance. Seulement, il fut malheureux à deux reprises dans son dernier geste à l'heure de jeu sur deux actions qui auraient dû permettre d'effacer le mauvais réflexe de Bamert devant Jean-Pierre Nsame. Ces deux occasions de Kasami furent pratiquement les seules de la rencontre pour le FC Sion.

Un match capital mercredi

Après cette nouvelle défaite à domicile, on pourrait être tenté de croire que le FC Sion est désormais plus à l'aise à l'extérieur. Comme si le soutien d'un public admirable le paralysait quelque part. Mercredi au Letzigrund, les Sédunois seront peut-être plus libérés dans un match contre les Grasshoppers qui s'annonce capital. Un match qui doit être normalement celui du retour aux affaires de Carlitos, l'homme dont dépend en très grande partie le salut du FC Sion. Après avoir été à la cave pendant de trop longs mois...

Dans l'autre rencontre de la soirée, le FC Lucerne a consolidé sa troisième place à la faveur de son succès 2-0 sur Lugano. Un succès acquis sur des réussites de Pascal Schürpf à la 43e et de Shkelqim Demhasaj à la 50e minute.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS