Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Malgré ses efforts, la nouvelle direction du FC Xamax 1912 n'a pas réussi à obtenir un changement du règlement de l'ASF.
Réuni en assemblée à la Maison du Football à Muri, le Conseil de la Fédération a en effet rendu son verdict: le club tombé en faillite au début de l'année repartira de la 2e ligue interrégionale, soit la 5e division. Xamax verra donc son équipe espoir (M21), actuellement deuxième du groupe 3 de 2e ligue interrégionale, céder sa place à la première équipe et disparaître tout bonnement du paysage. Le club s'appuiera cependant sur une section juniors au complet des M18 aux M14.
Le président Christian Binggeli et son directoire espéraient pouvoir inscrire leur première équipe en 1re ligue promotion (3e division). Pour ce faire, une modification du règlement était nécessaire. L'idée était qu'un club dissout après avoir passé au moins 10 ans sur les 15 dernières années en Swiss Football League puisse désormais repartir de la 1re ligue promotion s'il évoluait en Axpo Super League au moment de sa dissolution, respectivement en 1re ligue "classique" s'il était engagé en Challenge League.
Cette proposition n'a pas trouvé grâce aux yeux du Conseil de l'Association suisse de football. "Pendant les discussions, il fut principalement question de reconnaître la longue tradition du club dans la plus haute catégorie de jeu suisse ainsi que le travail effectué pour les juniors par les Neuchâtelois. Malgré tout, le Conseil de l'Association n'a pas souhaité que cette proposition entre en vigueur immédiatement et crée un précédent", explique l'ASF dans son communiqué.

ATS