Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le festival culturel la Cité débute ce mardi à Lausanne. L'an dernier, environ 100'000 visiteurs avaient afflué (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le Festival de la Cité à Lausanne accueille ses premiers visiteurs ce mardi par une météo idéale. Pendant six jours, les festivaliers pourront découvrir quelque 90 propositions artistiques. De la musique, du théâtre ou encore de la danse.

La manifestation gratuite se tiendra sur six scènes et douze lieux artistiques. Parmi les nouveautés, une extension à la place du Tunnel qui deviendra "zone de bien-être". Le collectif 3615 Dakota y a installé Bains Publics, une installation "regroupant des balnéos stations et des performances", indiquent les organisateurs.

Sur la place du Château, cette semaine, les festivaliers pourront entre autres assister au spectacle de danse de la compagnie Cria qui mêle dans cette performance le funk à des musiques plus contemporaines. Toujours au rayon danse, la troupe Baninga proposera "Monstres" qui raconte l'histoire d'un combat, celui de construire un lieu dédié à la danse à Brazzaville au Congo.

Tournage participatif

Sur la place St-Maur, le jeune public dès 8 ans pourra assister à "Comme la pluie" ou suivre le spectacle de marionnettes "Accord caboche" (dès 3 ans). Au gré des rues, les festivaliers pourront aussi observer et prendre part au tournage "Le Schmurtz" où chacun peut se lancer dans l'aventure filmée durant trois minutes comme un quart d'heure.

Quant au jardin des voisins, derrière le petit théâtre, il accueille Sania Mira et sa pause musicale avec voix et alto. Sur la Face Nord, c'est le Français Forever Payot qui distillera sa pop décalée ou le Ghanéen Guy One qui mêlera percussions, flûte et synthé.

www.festivalcite.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS