Toute l'actu en bref

Les Youtubeurs francais Carlito, à gauche, et Mcfly, à droite, se sont produits samedi sur la scène des légendes.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Le premier festival en Suisse consacré aux Youtubeurs, le Royaume du Web, s'est tenu ce week-end à Palexpo Genève. Le jeune public très enthousiaste a pu découvrir ces stars de la toile "en vrai" sur scène. La manifestation a attiré 10'500 personnes.

"Il est trop cool!", s'exclament en coeur trois copines. Ce cri du coeur va évidemment pour Norman, dont la chaîne est suivie par près de 9 millions d'abonnés. La tête d'affiche du Royaume du Web a interprété son célèbre "Assassin des Templiers" sur la grande scène.

Le show était assuré par McFly et Carlito qui ont tenu le micro pendant plusieurs heures. Le Jimmy Labeeu, Anthony Lastella, Claramarz, Seb La Frite ou encore Poisson Fécond ont enchaîné les performances humoristiques, souvent improvisées, en faisant participer le public conquis. Une cinquantaine de talents du web étaient présents.

Les allées du Royaume du Web étaient remplies de stands, parfois surprenants comme celui d'une école d'esthétique et d'autres plus sérieux comme celui du CERN. Sur l'un d'eux, les adolescents ont pu créer leur "minimoi", soit une petite figurine à leur effigie créée par une imprimante 3D. Les stands de gaming rétro ont aussi connu un grand succès, avec notamment le célèbre Donkey Kong.

Des jeunes décomplexés

Le gros du public n'était pas encore né lors du lancement de ce jeu par Nintendo en 1981. En effet, les 10-15 ans étaient majoritaires, à l'instar d'Elio, 14 ans, venu exprès de Bulle (FR). Passionné de jeux vidéo, l'adolescent veut poster des vidéos sur le sujet. "C'est facile", affirme le jeune qui passe environ trois heures par jour derrière son écran. Il espère générer assez de vus et de like pour gagner un peu d'argent.

C'était l'occasion pour lui de faire un essai sur le stand de la RTS, coaché par Serge Gremion, spécialiste des nouvelles écritures et des produits vidéos sur les réseaux sociaux. "Elio s'en est très bien tiré, car il savait ce qu'il voulait raconter et l'a fait avec conviction", souligne l'expert.

Décomplexés par rapport à la caméra, les jeunes ne se font pas prier pour tenter l'expérience. Les Vlog ( pour vidéo et blog) ont la cote. Les adolescents s'inspirent aussi des jeunes Suisses qui cartonnent sur le web, comme Le Grand JD ou BeautifulK. Mais la Suisse reste encore en retard par rapport à la France qui en est déjà à sa troisième vague de Youtubeurs, constate M.Gremion.

Espace parents

Les plus téméraires se sont aussi essayés à la "Boîte à Clash" pour un duel de répliques avec des Youtubeurs. Toute cette agitation laissait de marbre quelques adultes affalés dans des fauteuils dans un espace lounge qui leur était réservé.

"Ce n'est pas mon truc", reconnaît une maman venue d'Annemasse (F) avec ses deux adolescents. "Je ne comprends pas trop: ça ne me parle pas!", conclut-elle en replongeant dans la lecture de son livre, sur tablette tout de même.

ATS

 Toute l'actu en bref