Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A Genève, environ 16'000 personnes ont fréquenté de jeudi à dimanche le 9e festival Electron, l'un des plus importants rendez-vous de Suisse dédié aux musiques électroniques et numériques. Les soirées de jeudi et de samedi ont affiché complet.

Quelque 120 concerts étaient programmés dans onze lieux. Les organisateurs s'étaient fixé comme objectif d'atteindre 15'000 visiteurs, ont-ils rappelé dimanche. "C'était une très bonne édition. La programmation était hétéroclite, et le public a bien suivi", s'est réjouie Danièle McClellan, responsable médias du festival.

Pour cette édition, le festival est revenu a un format plus petit, centré sur les salles de concert de l'Usine et du Palladium. En 2011, Electron avait attiré quelque 18'000 festivaliers, notamment grâce à la patinoire des Vernets, qui avait drainé 2000 personnes par soirée.

Plantée à Plainpalais, la tente baptisée "Chez Martin", destinée au jeune public la journée et à des soirées festives le soir, a attiré 350 à 400 personnes par jour. En outre, environ 2000 personnes ont visité l'exposition "Maison opéra" au Bâtiment d'art contemporain, ouverte pendant un mois.

ATS