Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Feu sacré rassemble les pèlerins orthodoxes à Jérusalem

Jerusalem - Des milliers de chrétiens d'Orient venus de nombreux pays ont pris part samedi à Jérusalem à la cérémonie du Feu sacré. Celle-ci marque la Pâque orthodoxe par des chants vibrants et des cierges allumés au tombeau de Jésus.
Comme toujours, les tensions interconfessionnelles restaient présentes à l'église du Saint-Sépulcre à l'occasion de cette cérémonie qui symbolise la résurrection de Jésus après sa mort sur la croix. Mais du fait d'une forte présence de la police israélienne, il n'y a pas eu d'actes de violence entre membres de clergés différents comme on avait pu en voir ces dernières années.
Un afflux massif de pèlerins venus de Russie et d'autres pays de l'ex-bloc soviétique a confirmé le changement de physionomie des rites chrétiens intervenu à Jérusalem depuis la chute du communisme.
Le fait que le calendrier pascal de l'Eglise d'Orient coïncidait avec celui de l'Eglise d'Occident a permis des rassemblements de typte oecuménique durant la Semaine sainte. Notamment entre les communautés chrétiennes déclinantes de Cisjordanie.
Catholiques et protestants évitent néanmoins la cérémonie du feu sacré, durant laquelle le patriarche orthodoxe grec rapporte des cierges allumés de l'intérieur du tombeau vide et scellé sans utiliser d'allumettes ni d'autres moyens visibles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.