Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le film a nécessité 18 mois de tournage, à raison de trois secondes d'images par jour, au Pôle Pixel de Villeurbanne, près de Lyon.

Swiss Films

(sda-ats)

"Ma vie de Courgette" a reçu le prix du public en tant que meilleur film européen au Festival international du film de San Sebastian (E). Ce film d'animation représente la Suisse dans la course aux Oscars. C'est en janvier que l'on saura s'il figure parmi les nominés.

Réalisé par le Valaisan Claude Barras, le long métrage a triomphé au Festival international du film d'animation d'Annecy, raflant le "Cristal d'Annecy", distinction suprême, et le prix du public. Au festival de Cannes, il a été très bien accueilli par la presse lors de la Quinzaine des réalisateurs. Et il doit encore recevoir jeudi le prix Opale à la soirée officielle du festival Delémont-Hollywood.

Inspirée du roman de Gilles Paris "Autobiographie d'une Courgette", cette oeuvre raconte l'histoire d'un petit garçon, Courgette, envoyé dans un orphelinat après la perte de ses parents. Sa nouvelle vie se transforme en un parcours initiatique à la découverte du partage, de la camaraderie, de l'empathie, mais aussi du sentiment amoureux.

Le film a nécessité 18 mois de tournage, à raison de trois secondes d'images par jour, au Pôle Pixel de Villeurbanne, près de Lyon. Claude Barras a travaillé près de dix ans sur ce projet. Pour lui, le film est "un hommage avant tout à tous les enfants maltraités qui survivent tant bien que mal à leurs blessures".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS