Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - Kim Jong-Un, le fils cadet du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il a été nommé à de hautes fonctions au sein du parti communiste, a annoncé mercredi l'agence officielle KCNA. M. Kim père prépare sa succession en raison de sa santé chancelante.
Kim Jong-Un est ainsi devenu membre du Comité central du parti unique au pouvoir et vice-président de sa Commission militaire centrale, a précisé KCNA reçue à Séoul.
Les dirigeants du parti communiste (officiellement "le Parti des travailleurs") se sont réunis mardi à Pyongyang, pour la première fois depuis 30 ans afin de préparer la succession de Kim Jong-Il, 68 ans, victime d'une attaque cérébrale en août 2008, selon les analystes, même si, officiellement, rien n'a été déclaré à ce sujet.
Quelques heures avant le début de ce rassemblement, Kim Jong-Un, 27 ans et qui a reçu son éducation en Suisse, avait été promu au rang de général quatre étoiles, le confortant dans son statut de successeur présumé, avaient annoncé les médias officiels nord-coréens, qui mentionnaient pour la première fois son nom.
Pour les analystes, cette promotion du fils cadet de Kim rend quasiment certaine son arrivée, à terme, aux commandes du régime. A l'ouverture de la réunion, Kim Jong-Il a été reconduit au poste de secrétaire général du Parti des travailleurs, "dans un tonnerre d'applaudissements", selon la télévision d'Etat citée par l'agence sud-coréenne Yonhap.
La soeur accède aussi au rang de général"Sa réélection est l'expression du soutien et de la confiance absolue de tous les membres du parti et du peuple", a rapporté l'agence nord-coréenne KCNA.
Outre Kim Jong-Un, la soeur du dirigeant nord-coréen, Kim Kyong-Hui, a également été promue au rang de général quatre étoiles, a ajouté KCNA. Kim Kyong-Hui, 64 ans, est l'épouse de Jang Song-Thaek, considéré comme l'homme le plus puissant du régime après Kim Jong-Il.
La soeur, qui a la haute main sur l'industrie légère du pays, et son mari pourraient exercer une sorte de "régence" pour le jeune fils inexpérimenté, au cas où Kim Jong-Il mourrait ou devrait abandonner complètement le pouvoir pour des raisons de santé, pensent les analystes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS