Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

UBS et le fisc américain ont mené des négociations et sont parvenus à un accord au sujet d'un ressortissant américain soupçonné d'évasion fiscale (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les autorités américaines ont retiré une requête contre UBS qui devait l'obliger à produire certains documents sur des comptes bancaires de sa filiale de Singapour. Ceux-ci étaient détenus par un ressortissant américain soupçonné d'évasion fiscale.

Comme le numéro un bancaire helvétique a trouvé un accord préalable avec le fisc des Etats-Unis (IRS), la justice américaine a retiré sa requête, a annoncé le Département de la Justice (DoJ) dans la nuit de mercredi à jeudi.

Fin février, les autorités américaines avaient publié une requête pour obliger UBS à révéler des documents liés aux comptes bancaires de Ching-Ye "Henry" Hsiaw détenus entre 2001 et 2011 par la filiale singapourienne de la grande banque helvétique, selon les documents du tribunal du district sud de Floride.

M. Hsiaw est un ressortissant américain vivant en Chine soupçonné d'évasion fiscale, selon le journal singapourien "The Straits Times". UBS et l'IRS ont mené des négociations et sont parvenus à un accord. La banque a fourni les documents requis.

ATS