Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FMI juge "irréaliste" l'objectif d'un excédent budgétaire primaire (hors charge de la dette) de 3,5% du PIB assigné à la Grèce par l'eurozone pour après 2018 (archives).

KEYSTONE/EPA FILE/JIM LO SCALZO

(sda-ats)

Le Fonds monétaire international (FMI) a de nouveau pressé les Européens de consentir un "allègement supplémentaire de la dette" publique grecque. Il appelle également à réviser à la baisse les objectifs d'excédent budgétaire assignés au pays.

"Même dans le cas d'une mise en oeuvre intégrale" des mesures d'austérité et réformes prescrites au pays, "la Grèce a besoin d'un allègement de sa dette calibré sur des objectifs budgétaires et de croissance crédibles", conclut le FMI dans son évaluation annuelle publiée vendredi sur l'économie grecque.

Ce rapport juge "irréaliste" l'objectif d'un excédent budgétaire primaire (hors charge de la dette) de 3,5% du PIB assigné à la Grèce par l'eurozone pour après 2018.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS