Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué n'avoir aucun projet d'assistance financière à l'Espagne. Le ministre de l'Economie Luis de Guindos a déclaré que les "rumeurs" selon lesquelles Madrid discuterait avec le FMI d'un plan de sauvetage financier n'avaient "aucun sens".

"Il n'y a aucun plan de ce genre. Nous n'avons reçu aucune requête en ce sens et nous ne préparons absolument rien en vue d'un soutien financier quelconque", a indiqué la directrice générale du Fonds, Christine Lagarde, dans un communiqué.

Le communiqué du FMI a été publié après que Mme Lagarde eut rencontré à Washington, siège du Fonds, la vice-présidente du Conseil espagnol, Soraya Saenz de Santamaria. "Nous avons eu un entretien très fructueux, et j'ai été heureuse de [la] rencontrer", a indiqué Mme Lagarde.

Trouver 19 milliards

L'Espagne vit un moment de tension extrême sur les marchés depuis l'annonce, vendredi, d'un sauvetage public de Bankia, pour 23,5 milliards d'euros au total, dont 19 milliards restent à trouver.

La Commission européenne a appelé l'Espagne à lui "communiquer" son plan de sauvetage pour Bankia afin de "dissiper les incertitudes qui ébranlent la confiance des marchés".

Les transferts d'argent à l'étranger des Espagnols ont atteint un niveau record, selon des chiffres publiés jeudi, sur fond de crise bancaire et de dégradation de la note de huit régions autonomes.

ATS