Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de foie gras au menu des députés belges, même dans les réceptions: la Chambre des représentants a décidé mercredi de bannir ce produit controversé, a annoncé le parti nationaliste flamand N-VA.

"Nous sommes satisfaits de ce signal. Le monde politique fait savoir sans équivoque qu'il ne soutient pas cette pratique contraire au bien-être animal", a déclaré dans un communiqué la députée N-VA Yoleen Van Camp.

Proposée en janvier par ce parti, la mesure a été adoptée par le bureau de la Chambre, qui réunit les chefs des différents groupes politiques représentés au Parlement fédéral. Il a également décidé que le self-service de l'assemblée proposerait dorénavant chaque jour un menu entièrement végétarien, a précisé la N-VA.

Pratique cruelle

Le foie gras est obtenu par le gavage d'oies ou de canards, une pratique que les organisations de défense des animaux jugent cruelle. Il avait déjà été retiré des menus du Parlement régional de la Flandre (nord) en décembre, souligne la N-VA, qui compte le plus grand nombre de députés dans les deux assemblées.

La France est le premier producteur et consommateur mondial de foie gras. Un certain nombre de pays comme le Danemark, la Finlande et l'Allemagne, en ont interdit la production.

Début janvier, un juge fédéral américain a lui annulé l'interdiction de la vente de foie gras en Californie, estimant qu'elle interférait avec la législation commerciale, au grand dam des défenseurs des animaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS