Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les blessures surviennent en grande majorité (70%) au sein d'un club (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le football est le sport qui génère le plus d'accidents en Suisse. Chaque année, il fait environ 45'000 blessés. Des accidents qui coûtent environ 180 millions de francs aux assureurs.

Sans surprise, les amateurs du ballon rond se blessent principalement aux membres inférieurs (67%) et aux membres supérieurs (17%), selon les statistiques de la loi sur l'assurance, tenues par la Suva, pour l'année 2015. Les blessures surviennent en grande majorité (70%) au sein d'un club et un grand nombre d'accidents sont dus à une faute commise par un adversaire.

Les jeunes de 15 à 29 ans représentent 65% des accidentés. Ils sont suivis par les 30-44 ans, qui constituent 27% des blessés, et des 45-59 ans (8%). Les accidents surviennent principalement pendant les mois d'avril à septembre, avec une petite baisse en juillet. Chaque cas coûte une moyenne de 3200 francs et dans 39% d'entre eux un arrêt de travail est prononcé, selon les statistiques communiquées vendredi.

ATS