Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - L'homme armé qui a tenté lundi soir, peu après 19h00, de s'introduire dans la maternité de la clinique Hirslanden à Zurich est toujours en fuite. La police n'a pas réussi à le retrouver pour l'instant. Elle a fouillé sans succès les 700 chambres et les alentours de l'établissement.
Au moment des faits, l'inconnu a menacé avec une arme de poing les employés de l'hôpital et leur a réclamé de la morphine. En verrouillant les portes, le personnel hospitalier a réussi à empêcher l'homme d'entrer dans le secteur de la maternité. Ce dernier s'est alors enfui avant l'arrivée des forces de l'ordre.
Après l'intervention policière, les enquêteurs sont restés sur place au-delà de minuit à la recherche d'empreintes et d'indices. Mardi matin, la police municipale a utilisé des chiens pour ratisser les abords de la clinique.
Les caméras de surveillance de l'établissement n'ont pas été utiles aux enquêteurs. Le suspect n'est en effet visible sur aucun enregistrement vidéo, a indiqué à l'ATS un porte-parole de la police de la ville.
Patients et employés ont fait face à l'incident avec calme. Une équipe de psychologues est à leur disposition. Personne n'y a toutefois fait appel pour l'instant, a indiqué mardi matin la clinique. Pendant l'intervention policière, l'hôpital est resté opérationnel. Les patients ont été traités "comme d'habitude", et "la sécurité régnait dans la clinique".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS