Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - Le roi des Belges Albert II a chargé jeudi le socialiste Elio Di Rupo de former un nouveau gouvernement. Si ce responsable francophone devait hériter du poste de Premier ministre, ce serait une première en Belgique depuis plus de 30 ans.
"Le roi a reçu en audience Elio Di Rupo, président du PS. Le roi l'a chargé d'une mission de préformation (du gouvernement). Monsieur Di Rupo a accepté cette mission", a indiqué le palais royal dans un bref communiqué.
Vainqueur des élections législatives anticipées du 13 juin en Belgique côté francophone, M. Di Rupo est depuis considéré comme grand favori pour devenir le prochain chef du gouvernement, en remplacement du chrétien-démocrate Yves Leterme.
S'il devait hériter du poste, ce serait une première en Belgique depuis Paul Vanden Boeynants, un chrétien-démocrate bruxellois, d'octobre 1978 à avril 1979.
Mais les tractations en vue de former la nouvelle coalition gouvernementale entre francophones et néerlandophones s'avèrent plus compliquées que prévu, ce qu'illustre la terminologie de la mission confiée à M. Di Rupo: une "préformation" du gouvernement, et non comme c'est l'habitude une mission de "formation".
Cette distinction, d'un nouveau genre en Belgique, reflète le fait que les tractations sont difficiles et vont demander encore du temps.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS