Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fraudeur présumé des élections valaisannes de mars 2017 avait deux complices découverts au cours de l'enquête. L'auteur principal devrait passer en jugement devant un tribunal dans les prochaines semaines. Ses complices pourraient être condamnés par ordonnance pénale (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

L'auteur présumé de fraude électorale lors des élections cantonales valaisannes de mars 2017 avait deux complices. Le Ministère public haut-valaisan ne l'a découvert que tardivement au cours de l'enquête.

Une femme et son fils ont aidé l'auteur présumé à manipuler une soixantaine de bulletins de vote, a indiqué mardi à l'ats le procureur haut-valaisan Rinaldo Arnold, confirmant une information du Walliser Bote. Les deux complices devraient être sanctionnés par une ordonnance pénale.

Le fraudeur présumé, un Suisse de 30 ans domicilié dans le Haut-Valais et membre de l'UDC au moment des faits, avait été appréhendé peu après les élections. Il devrait être jugé dans les prochaines semaines pour vol, faux dans les titres, fraude électorale.

L'homme aurait subtilisé du matériel de vote envoyé par la poste pour voter à la place des destinataires, au profit de son parti. La justice a enquêté sur dénonciation des communes de Viège, Brigue et Naters. Des citoyens s'étaient plaints de n'avoir pas reçu leur matériel de vote alors que les registres indiquaient qu'ils avaient voté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS