Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le géant pétrolier britannique BP a enregistré une baisse de ses résultats au premier trimestre, malgré la hausse des cours du pétrole. En cause, un recul de sa production.

BP a annoncé mardi un recul de 18% de son bénéfice net à 5,915 milliards de dollars. Les résultats ont été notamment touchés par des éléments comptables exceptionnels dans l'activité aval, mais aussi par une baisse de la production, en raison de la vente de certains actifs, explique le groupe dans un communiqué.

BP indique progresser dans la réalisation de son programme de vente d'actifs de 38 milliards de dollars à la suite de la catastrophe de la plateforme Deepwater Horizon en avril 2010. L'explosion au large de la Nouvelle-Orléans aux Etats-Unis avait fait onze morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le Golfe du Mexique.

Le groupe a ainsi déjà vendu pour un total de 23 milliards de dollars d'actifs et annonce qu'il est prêt à vendre un certain nombre de champs supplémentaires dans le Golfe du Mexique (les champs Marlin, Horn Mountain, Holstein, Ram Powell et Diana Hoover).

A la différence de BP, le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell avait annoncé la semaine dernière une hausse de son bénéfice ajusté grâce à l'augmentation continue des prix du pétrole.

ATS