Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gel à la vigne constaté en 2017 est sans doute plus important que l'épisode de l'an dernier, selon Suisse Grêle (archives).

Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le gel qui a sévi ces dernières nuits a causé des dégâts dans presque toutes les régions viticoles de Suisse, selon Suisse Grêle. La société d'assurance a reçu jusqu'ici 50 déclarations de sinistres, dont une part un peu plus élevée provenant de Suisse alémanique.

Le gel à la vigne constaté en 2017 est sans doute plus important que l'épisode de l'an dernier, a indiqué lundi à l'ats Pascal Forrer, directeur de Suisse Grêle. "Nous nous attendons à ce que plus de la moitié des assurés ayant une couverture gel pour la vigne annoncent un dommage", a-t-il souligné.

La proportion de vignerons assurés contre la grêle et le gel ne se situe toutefois qu'à environ 5%, a rappelé le directeur de Suisse Grêle, même si la tendance est à la hausse. Pour toutes les autres cultures agricoles, le risque lié au gel n'est pas couvert par la société d'assurance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS