Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Genevois Joël Dicker reçoit le prix Goncourt des lycéens

L'écrivain genevois Joël Dicker s'est vu attribuer jeudi le 25e prix Goncourt des lycéens pour son livre "La vérité sur l'affaire Harry Quebert", a annoncé le jury de ce prix littéraire. Joël Dicker a déjà été couronné par l'Académie française.

"Merci! Merci! Merci!", a immédiatement réagi sur Twitter le Genevois, qui devait recevoir dans la soirée le prix des mains du ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon.

Quatre autres auteurs figuraient en finale: Gwenaëlle Aubry pour "Partages" (Mercure de France), Jérôme Ferrari pour "Le sermon sur la chute de Rome" (Actes Sud), Linda Lê pour "Lame de fond" (Bourgois) et Joy Sorman pour "Comme une bête" (Gallimard).

Large favori, le jeune auteur suisse, déjà couronné cet automne par le Grand prix du roman de l'Académie française, a été choisi par neuf voix contre quatre à Joy Sorman par un jury de quatre garçons et neuf filles réuni à Rennes, au terme d'un processus de sélection qui a mobilisé une cinquantaine de lycées et 2000 élèves.

Depuis 1988

Le lauréat est traditionnellement proclamé à Rennes, car c'est la ville où le prix a été organisé pour la première fois, en 1988. Organisé par la FNAC et le ministère de l'Education nationale, avec l'accord de l'Académie Goncourt, le Goncourt des lycéens est choisi parmi les titres de la sélection initiale du plus prestigieux des titres littéraires français.

Mercredi, le jury du prix Interralié avait préféré "Oh..." de Philippe Djian au roman du Genevois. Joël Dicker figurait aussi parmi les nominés du prix Goncourt qui a couronné Jérôme Ferrari.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.