Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Premier ministre égyptien désigné Hicham Qandil a choisi les membres de son gouvernement, plus d'un mois après l'investiture du président islamiste Mohamed Morsi, a annoncé mercredi la télévision d'Etat. Plusieurs ministres sortants gardent leur portefeuille dans le nouveau cabinet.

Parmi eux figurent les ministres des Finances Momtaz al-Saïd et des Affaires étrangères Mohammed Kamel Amr. Le gouvernement sera formellement présenté jeudi. Le maréchal Hussein Tantaoui, ministre de la Défense sous Hosni Moubarak chef pendant 20 ans, conserve aussi son poste, a dit à l'AFP une source militaire.

Défis économiques

M. Qandil, chargé le 24 juillet par M. Morsi de constituer le nouveau cabinet, a souligné qu'il prendrait en compte les compétences dans le choix des membres de son cabinet, plutôt que leurs orientations politiques.

Le nouveau gouvernement devra s'atteler à redresser une économie plombée par dix-huit mois d'instabilité politique. Une balance des paiements en berne et des taux d'emprunts d'État élevés sont au nombre des défis auxquels il devra faire face.

M. Morsi, premier président égyptien à ne pas être issu de l'armée depuis 1952, a été investi le 30 juin. Mais, outre le portefeuille de la Défense, les militaires, qui lui ont remis le pouvoir exécutif hérité de M. Moubarak, disposent toujours du pouvoir législatif depuis la dissolution de l'Assemblée en juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS