Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bichkek - Le Kirghizstan a levé le couvre-feu instauré dans le sud du pays lors des récentes violences interethniques. Cette mesure a été annoncée à la veille d'un référendum constitutionnel jugé vital par le gouvernement provisoire.
Cependant, des barrages de contrôles ont été maintenus dans la ville et la région et les contingents de forces de l'ordre ont été renforcés à certains endroits. Dimanche, les électeurs du Kirghizstan sont appelés à se prononcer sur la nouvelle Constitution.
Le principal amendement du nouveau texte affaiblit considérablement le président au bénéfice du parlement afin d'éviter la concentration du pouvoir dans les mains d'une seule personne.
Le couvre-feu avait été décrété dans la région d'Och après le début des violences entre Kirghiz et la minorité ouzbèke à la mi-juin, qui ont fait au moins 264 morts, selon le bilan officiel, 2000 selon les autorités intérimaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS