Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - La décision d'interdire aux piétons, skieurs et autres lugeurs l'accès au col du Grand-St-Bernard (VS), jugé dangereux durant l'hiver, a provoqué des remous en Valais. Répondant jeudi à deux interpellations urgentes au Grand Conseil, le gouvernement tempère.
Pour les députés Joachim Rausis (PDC) et Gervaise Marquis (PLR), la volonté de l'Etat de restreindre l'accès au col du Grand-St-Bernard pour les piétons constitue une véritable "dérive sécuritaire. Existe-t-il encore une place pour la responsabilité individuelle et le bon sens", s'interrogent-ils.
Les députés dénoncent aussi la volonté de l'Etat de restreindre l'accès au tronçon La Fouly-Ferret. Mais le cas est moins emblématique que le Grand-St-Bernard, très fréquenté durant l'hiver par les randonneurs qui se rendent à l'hospice du même nom.
Selon les députés, une telle interdiction porterait un rude coup au tourisme et à l'économie de la région. Sans compter les dégâts d'image.
Signalisation adaptéeJacques Melly, chef du Département des transports, de l'équipement et de l'environnement a rappelé que, selon la loi, les routes présentant une menace pour la vie ou les biens doivent être fermées en cas de danger. Il indique que le canton examine actuellement les possibilités d'adapter la signalisation.
Il pourrait s'agir de panneaux complémentaires plus informatifs. Ils indiqueraient aux promeneurs que l'espace dans lequel ils entrent est potentiellement dangereux, sans toutefois les dissuader de manière excessive. Il s'agit aussi de décharger l'Etat de la responsabilité en cas d'accident.
Les cas du Grand-St-Bernard et de Ferret ont fait l'objet de recours. "Il sont actuellement en traitement, le Conseil d'Etat tranchera", a encore précisé Jacques Melly.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS