Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - A Genève, le système d'élection au Conseil d'Etat ne sera pas réformé. Le Grand Conseil a balayé un projet de loi UDC demandant des élections au système majoritaire. Le texte avait pour objectif de favoriser les candidats hors alliances.
Soutenu par le Mouvement Citoyens genevois, le projet de loi voulait interdire les bulletins de partis, d'associations et de groupements. "L'élection à l'exécutif est un vote de dupes. Les partis veulent nous faire croire qu'ils partagent des unités de vues alors que ce n'est pas le cas", a fait valoir Mauro Poggia, député MCG.
Et de rappeler que le MCG, qui compte 17% d'élus au parlement, n'a aucun représentant au gouvernement. "Est-ce légitime? Il faudra bien réfléchir à un changement de système", a-t-il mis en garde.
Ce projet de loi a été déposé par Yves Nidegger, ex-député de l'Union démocratique du centre et candidat malheureux à l'exécutif genevois en novembre dernier. Pour la majorité des députés, les électeurs sont bien informés, et le système leur permet de choisir librement, éventuellement en remplissant un bulletin électoral vierge.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS