Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Valais veut lutter contre le suremballage de nombreux produits, surtout alimentaires (image symbolique).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Le Grand Conseil valaisan est prêt à lutter contre le suremballage de nombreux produits de consommation, surtout alimentaires. Il a accepté un postulat pour l'installation de plates-formes de déballage dans les grandes surfaces.

Selon une étude de l'Office fédéral de l'environnement de 2011, les emballages plastiques, PET exclu, représentent 41,3 kilos de déchets par habitant et par année. De nombreux produits sont emballés de plusieurs couches de plastique et cartons qui ne font que remplir les poubelles, dénoncent les postulants issus de plusieurs partis.

Une solution consiste à laisser au magasin les emballages superflus. Le canton de Zurich a déjà validé un règlement dans ce sens. Procéder de la sorte donnerait aussi un signal aux distributeurs et aux fournisseurs pour ouvrir une réflexion sur ces emballages superflus.

UDC et PDC contre

Le postulat a été combattu par des députés UDC et PDC. Ils estiment qu'il est inadmissible d'imposer davantage de prescriptions aux commerces, que c'est au consommateur de changer ses habitudes. Au vote, le postulat a obtenu les faveurs du plenum avec 82 voix favorables contre 36 oppositions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS