Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Grand Conseil vaudois veut une version light de l'assurance bucco-dentaire (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

La droite du Grand Conseil vaudois veut une version très allégée du projet d'assurance bucco-dentaire du Conseil d'Etat. Le contre-projet a été vidé de sa substance, selon la gauche, qui recommande de préférer l'initiative. Les Vaudois auront le dernier mot.

Le premier débat n'est pas encore terminé, mais les fronts sont si tranchés que l'issue des travaux parlementaires semble claire: dans les urnes, les Vaudois auront selon toute vraisemblance le choix entre l'initiative lancée par le POP et Solidarités d'une part, et un contre-projet fortement modifié par la droite du Grand Conseil d'autre part.

Une "coquille vide", un "contre-projet alibi" et "réduit à peau de chagrin": socialistes, Verts, Ensemble à Gauche et PDC-Vaud Libre ont tiré à boulets rouges contre le texte du Conseil d'Etat, qui a été fortement modifié lors de son examen au Grand Conseil. Les deux camps, de droite et de gauche, ont voté en bloc. Le débat se poursuivra la semaine prochaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS