Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe de boucherie et charcuterie Bell, en mains à hauteur de 66,3% du grand distributeur Coop, a dégagé un bénéfice de 71,6 millions de francs, en hausse de 11%, en 2011. Le résultat d'exploitation (EBIT) a pour sa part reculé de 11,2% à 89,8 millions.

Cette baisse est notamment la résultante de changements dans le périmètre de consolidation, a indiqué mercredi la plus grande filière de la viande helvétique.

Le chiffre d'affaires de Bell, déjà publié en janvier, s'est replié de 3,8% à 2,52 milliards de francs. Corrigé des effets de change, acquisitions et cessions, il a progressé de 1,8%.

Sur le marché suisse, le volume des ventes a perdu 3,4% à 1,75 milliard en raison de la déconsolidation de l'unité Bell Convenience, relève le groupe. Corrigé de cet effet, le chiffre d'affaire est en hausse de 1,2%.

Marché européen difficile

Le résultat des ventes sur le marché européen n'a de son côté "pas entièrement répondu aux attentes", note Bell qui pointe du doigt la hausse du coût des matières premières dans l'Union européenne. Le chiffre d'affaires y a diminué de 4,8% à 771 millions en raison de la baisse du cours de l'euro.

Bell se montre prudemment optimiste pour 2012 et s'attend à une "croissance modérée des ventes", tant sur les marchés européens que sur le principal marché suisse.

ATS