Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe énergétique bernois BKW (pour Forces motrices bernoises) rachète le parc éolien français de Fresnoy Brancourt, situé en région Picardie. L'installation, dont le prix n'est pas divulgué, affiche une puissance totale de 13,8 mégawatts (MW).

Il s’agit pour BKW du premier engagement dans le domaine de l’éolien en France, selon un communiqué publié lundi. L’entreprise renforce ainsi sa position de leader helvétique de l’exploitation de centrales éoliennes en Suisse et à l’étranger.

Le contrat d’achat entre BKW et un fonds géré par Impax Asset Management a été signé le 31 juillet. La concrétisation du contrat devrait intervenir à fin août, précise le groupe bernois.

5800 ménages

En fonction depuis décembre 2014, les six turbines du parc situé dans le département de l'Aisne produiront près de 37,5 gigawattheures d’électricité par an, soit la consommation annuelle de près de 5800 ménages.

Avec l’acquisition du parc éolien de Fresnoy Brancourt, BKW entre sur le marché français des nouvelles énergies renouvelables et renforce sa production d’énergie neutre en CO2.

BKW dispose d’un portefeuille éolien d’une puissance installée totale de près de 400 MW, pour une production annuelle de près de 625 GWh. Au total, BKW détient pour l'heure 206 éoliennes, soit 73 en Allemagne (140 MW), 117 en Italie (235 MW) et 16 en Suisse (19 MW).

Le groupe énergétique bernois détient par ailleurs des participations dans des parcs éoliens d’Helvetic Wind en Allemagne et en Italie.

ATS