Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe bernois FMB Energie a annoncé mercredi la suppression de 200 postes. Tous les secteurs sont concernés sauf à la centrale de Mühleberg. Les principaux concurrents des FMB ont aussi prévu ou pris des mesures de restructuration pour réduire leurs coûts.

Ces 200 suppressions de postes s'ajoutent aux 55 déjà annoncées en octobre dernier dans le secteur "Réseau". Ce sont donc près de 255 emplois qui passeront à la trappe. Ce programme devra permettre au groupe d'électricité de maintenir sa position économique sur un marché de l'énergie confronté à une forte pression des coûts.

Réaliser des économies

Les Forces motrices bernoises visent avec leur plan de mesures une réduction annuelle des coûts maîtrisables de 15%, soit près de 95 millions de francs. En plus des réductions d'effectifs, le groupe veut augmenter le rapport coût-efficacité et la productivité.

Les mesures concernant le personnel seront mises en oeuvre à partir de février 2012 et en majeure partie au cours de l'année prochaine. La suppression de postes sera effectuée au moyen de licenciements, de fluctuations naturelles, et en évitant de repourvoir les postes vacants.

Ces suppressions de postes s'accompagnent d'adaptations au niveau de la structure organisationnelle. Il s'agit ainsi d'exploiter les potentiels de synergies tout en renforçant la productivité et la compétitivité, ont précisé les FMB. L'acquisition de prestations auprès de tiers sera également revue.

Sortie du nucléaire

FMB Energie, qui compte quelque 2800 collaborateurs, n'est pas la seule société spécialisée dans la production d'électricité à être dans une situation tendue.

Le groupe Alpiq a ainsi annoncé en novembre la suppression de 450 emplois, dont la moitié en Suisse. Ce plan de restructuration doit permettre de réduire les coûts opérationnels de 100 millions de francs d'ici à fin 2012. Le groupe zurichois Axpo a lui prévu des mesures pour diminuer ses coûts et accroître sa rentabilité.

ATS